La fiscalite

On vous dit tout sur le statut d'une SAS d'un point de vue économique

Pour la création d’une entreprise, plusieurs formes juridiques s’offrent aux potentiels entrepreneurs. Ainsi, le droit des sociétés commerciales prévoit : La société à responsabilité limitée, la société unipersonnelle à responsabilité limitée, la société anonyme, la société en commandite simple, la société en nom collectif, l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée, la société par actions simplifié, la société par actions simplifiée unipersonnelle et bien d’autres formes de sociétés. Les unes qui présentent pas mal de contraintes et de règles et les autres qui ne présentent aucune contrainte et dont les règles sont fixées par les associés. De nos jours, les entrepreneurs sont plus tentés à l’idée de créer une société par actions simplifiée unipersonnelle. Le choix de créer son sas va d’autant plus qu’il s’agit d’un statut où les actionnaires sont libres de leurs actes. Ce statut présente pas mal d’avantages du point de vue économique.

Tout sur le statut d’une SAS d’un point de vue économique

Pour sa création, la loi ne détermine pas un capital minimum obligatoire. Les actionnaires déterminent eux même le montant qui leur convient pour démarrer leur activité. Aussi, pour ne pas mettre en péril ses activités, avec le statut de SAS, le patrimoine des actionnaires est separé à celui de l'entreprise. Une séparation du patrimoine professionnel et celui du patrimoine personnel qui permet de ne pas subir une confusion juridique des biens. Le président de la SAS à la possibilité de domicilier ladite société à la même adresse que son domicile, puisse qu'aucune loi ne l'interdit. Aussi, dans les SAS, les actionnaires ne sont obligés de faire recours à un commissaire aux comptes à la seule condition qu'elle respecte les limites qui sont ne pas avoir plus de 20 salarié et ne pas avoir un chiffre d'affaire supérieur à 1.000.000 d'euros. La souplesse fiscale que bénéficie une SAS est aussi d’un grand avantage sur le plan financier. En effet, ces derniers ne paient les impôts que lorsqu'ils perçoivent des revenus, contrairement aux travailleurs qui exercent un travail libéral. Le président de la SAS n’encoure pas de charges sociales sur les dividendes. On pourrait donc conclure que la SAS est un avantage économique et est bénéfique pour les actionnaires. Grace à toutes ses souplesses, les actionnaires peuvent facilement économiser.

Débattez concernant notre rédaction.

Les publications similaires de "Actu Finance"

  1. 4 Juil. 2020Comment une réduction d’impôt peut-elle rapporter de l’argent ?220 vues
  2. 10 Fév. 2019Profina: Un soutien de choix pour défiscaliser424 vues
  3. 17 Oct. 2017L'actualité de la Paie : tout savoir721 vues
  4. 5 Sept. 2017Investir dans le bio permet de payer moins d'impôts886 vues
  5. 14 Avril 2017Comment avoir votre résidence principale avec [GIRARDIN industriel]1101 vues